Image Alt

Santé

Assistance à la personne en établissement de santé et à domicile

10 mois de formation (870 heures)

Les professions de préposé(e) aux bénéficiaires et d’aide familial(e) à domicile visent à offrir de l’aide et des soins d’assistance à une clientèle de tout âge présentant des maladies ou des incapacités physiques, psychiques ou psychosociales dans les réseaux public, privé et communautaire du domaine de la santé.

Qualités requises
Capacité d’établir une relation positive avec les bénéficiaires et d’exercer une pratique profondément humaine dans les soins et les services d’assistance est privilégiée. Une certaine force physique et la capacité de fournir un effort soutenu sont nécessaires.

Perspectives d’emploi
Le marché du travail pour les métiers en soins et services d’assistance est en pleine expansion.
Les préposé(e)s ou aides familial(e)s sont susceptibles de travailler dans les réseaux public, privé et communautaire de la santé, notamment dans les unités de soins, dans divers établissements offrant des soins, dans des services d’assistance à la personne, comme les résidences, les foyers de groupe, les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ou à domicile.

Assistance dentaire

14 mois de formation (1500 h)

L’assistant(e) seconde le ou la dentiste dans tous les traitements réalisés en bouche. Il (elle) doit préparer la salle de traitement, échanger avec le ou la dentiste l’instrumentation nécessaire associée à chaque traitement, malaxer divers matériaux, porter une attention particulière à chaque patient. Il (elle) peut également accomplir des tâches de laboratoire utiles pour les différents traitements de prothèses dentaires. Toutes ces tâches doivent être effectuées en respectant des règles d’asepsie et de sécurité.

Qualités requises
Il est de mise d’être discret, mature et d’agir avec respect et tact. Au niveau du travail technique, la personne doit faire preuve de maîtrise de soi, de jugement, d’honnêteté, de vigilance dans l’exécution des tâches, d’ordre, de méthode et d’autonomie tout en respectant les limites de ses fonctions. Ajoutons à toutes ces qualités et aptitudes la ponctualité, une tenue et un langage soignés.

Perspectives d’emploi
Généralement, les emplois se retrouvent dans les cliniques dentaires. Toutefois, les cliniques de denturologie, les laboratoires dentaires, de même que les différents spécialistes de la dentisterie comme les chirurgiens maxillo-faciaux peuvent recourir aux services d’assistance dentaire.

Santé, assistance et soins infirmiers

21 mois de formation (1800 h)

Les infirmiers ou les infirmières auxiliaires travaillent principalement dans deux types d’établissement de santé : les centres hospitaliers et les centres d’hébergement de soins de longue durée. Ils ou elles peuvent également œuvrer dans les CLSC, les cliniques, les cabinets de médecins, les centres de réadaptation, les résidences privées pour personnes handicapées ou âgées,les entreprises privées de soins à domicile et dans certains organismes communautaires.

Qualités requises
Le respect de la vie et de la personne représente le principe dominant dans la pratique de l’infirmier ou l’infirmière auxiliaire. La compassion, la compétence, la conscience professionnelle, la fiabilité et l’engagement demeurent des qualités primordiales à posséder pour exercer cette profession.

L’infirmier ou l’infirmière auxiliaire doit adhérer à l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIAQ) qui a comme mandat d’assurer la protection du public en exerçant une surveillance de l’exercice de la profession par le biais des divers mécanismes prévus par le Code des professions.

Les perspectives d’emploi pour la profession d’infirmier et d’infirmière auxiliaire sont très bonnes. En grande période de pénurie, toutes les régions connaissent une forte demande de personnel dans ce domaine.